Propreté urbaine

Un balayage manuel quotidien est assuré sur les secteurs dits primaires, c'est-à-dire en centre-ville. En périphérie, le balayage manuel est réparti sur la semaine par secteur.

Le balayage mécanique et la laveuse sont également utilisés.

Le balayage manuel

Le balayage manuel en centre ville est découpé en 5 secteurs, assurés chacun par un agent, chaque jour. Ils nettoient leur secteur du lundi au vendredi et en hyper-centre également le week-end. En tout cela représente plus de 28 kilomètres linéaires (kml) à nettoyer chaque jour !

En centre-ville

  • Le secteur Mairie = 6,3 kml.
  • Le secteur Théâtre = 5,3 kml.
  • Le secteur Jean Moulin = 6,5 kml.
  • Le secteur Salle des Fêtes = 3,9 kml.
  • Le secteur Mariniers = 6 kml.

Ce balayage manuel quotidien est complété par le passage de la petite balayeuse mécanique. En hyper-centre la balayeuse-laveuse vient en complément, ainsi que les nettoyages spécifiques comme le marché par exemple.

En périphérie

Le reste de la ville est redécoupé en 14 secteurs. Ceux-ci bénéficient d’un nettoyage manuel hebdomadaire, assuré par 7 agents. Là encore, la balayeuse vient en complément du travail des agents à pied.

Le balayage mécanique

Deux balayeuses, de 2 m3 et 4 m3, permettent d’entretenir la voirie, en complément du balayage manuel.

Un équipement adapté au centre-ville

La ville s’est équipée d’une balayeuse-laveuse polyvalente pour nettoyer les espaces publics de l’hyper-centre, principalement les surfaces pavées. Son format compact facilite le travail en hyper-centre, souvent jonché d’obstacles : mobilier urbain, terrasses, arbres, véhicules en stationnement…

Cette balayeuse laveuse est polyvalente grâce à ses multiples équipements interchangeables : lavage haute-pression, brossage-décapage avec aspiration et détergent, balayage classique, lame à neige...

Le coût d’acquisition de cet engin s’élève à 140 000 €. Elle peut ponctuellement intervenir sur des secteurs périphériques, en complément de la balayeuse qui tourne déjà en permanence dans le secteur périphérique.

L’Urbanette

Au service de la propreté 7 jours / 7.

En complément des nettoyages réguliers, un véhicule estentièrement dédié au nettoyage dela ville : l’urbanette. Ce service a été créé pourpallier à l’incivisme : affichage sauvage, dépôt d’ordures ménagères en dehors des périodes fixées... En plus de ses tournées organisées, elle intervient sur un simple appel téléphonique au 04 70 48 50 90.

Les interventions spécifiques

Pour compléter les tournées de balayage organisées, des interventions ponctuelles sont nécessaires dans certaines situations : 

  • à la fin du marché, les vendredis et dimanches en centre-ville et le mardi aux Champins.
  • suite à différentes manifestations organisées en ville (braderie, cérémonies, carnaval...). 
  • au moment de la chute des feuilles, où des équipes sont spécifiquement détachées à ce travail, avec un matériel adapté.

La lutte contre les tags, de plus en plus présents sur les façades, nécessite une action spécifique, la Ville de Moulins fait appel à la Régie Moulins Sud.

La propreté, l'affaire de tous !

Garder notre ville propre, c'est l'affaire de tous les Moulinois ! Le travail du service de propreté n'est rien sans le civisme de chacun...

Parmi les nuisances principales : les déjections canines. 113 toutounets' sont disponibles dans toute la ville pour permettre aux propriétaires d'animaux de ramasser les déjections de leur compagnon à 4 pattes. Elles sont régulièrement réalimentées en sachets plastique, si toutefois vous remarquez des toutounets vides, merci de prévenir les services de la ville qui se chargeront de les remplir.

À savoir

les propriétaires de chiens ne ramassant pas les déjections sont passibles d'une amende de 35€.