Un peu d'histoire

L’important dĂ©veloppement de la ville jusqu’au XVe siĂšcle s’explique principalement par trois dates :

  • En 1232, Archambaud VIII, Sire de Bourbon, accorde Ă  Moulins une charte de franchise (le beffroi, le Jacquemart) qui favorise son dĂ©veloppement Ă©conomique et augmente sa population.
  • En 1276, Beatrix, dame de Bourbon, Ă©pouse Robert de Clermont (fils de Saint- Louis).
  • En 1327, leur fils Louis devient le premier Duc de Bourbon, le roi, Charles le Bel ayant Ă©rigĂ© le Bourbonnais en duchĂ©. ‹Cette situation profite Ă  Moulins et elle devient capitale du Bourbonnais en accueillant l’administration ducale Ă  la fin du XIVĂšme siĂšcle. Le duc Louis II, reconstruit et agrandit le chĂąteau, il fait Ă©difier le donjon appelĂ© de nos jours la Mal CoiffĂ©e, crĂ©Ă© une chambre des comptes et Ă©rige la chapelle ducale en CollĂ©giale.

Le caractĂšre imposant du chĂąteau illustre l’emprise des Ducs de Bourbon, qui reste absolue jusqu’au dĂ©but du XVIĂšme siĂšcle. ‹Le XVĂšme siĂšcle est celui de l’apogĂ©e, Pierre de Beaujeu devient duc de Bourbon, succĂ©dant Ă  ses deux frĂšres aĂźnĂ©s, Jean II et Charles II. Pierre de Bourbon a Ă©pousĂ© Anne de France (fille du roi Louis XI).

En 1495, durant la premiĂšre campagne d’Italie, menĂ©e par le Roi Charles VIII, (frĂšre cadet de la duchesse Anne) le royaume de France est gouvernĂ© depuis Moulins par Pierre et Anne. Cet Ăąge d’or se caractĂ©rise par l’affluence d’artistes de valeur.

C’est Ă  cette Ă©poque que le maĂźtre de Moulins peint son cĂ©lĂšbre Triptyque : la Vierge en gloire entourĂ©e d’anges et sur les panneaux latĂ©raux, les donateurs prĂ©sentĂ©s par leur Saint Patron, le duc Pierre II et la duchesse Anne, accompagnĂ©e de sa fille, Suzanne. Le Triptyque du maĂźtre de Moulins est considĂ©rĂ© comme un chef d’Ɠuvre de l’art primitif français.

C’est aussi Ă  cette Ă©poque qu’est construit le pavillon commandĂ© par Anne de Beaujeu , l’un des tous premiers Ă©difices Renaissance construits en France. Pourtant, malgrĂ© ces commandes fastueuses, le duchĂ© est fragile et faute de descendant mĂąle, aprĂšs la mort du ConnĂ©table de Bourbon, Charles III (gendre de Pierre II), le duchĂ© de Bourbonnais est rattachĂ© Ă  la couronne de France en 1531.

AttribuĂ© aux Reines–MĂšres pour constituer leur douaire, le Bourbonnais reçoit Ă  plusieurs reprises Catherine de MĂ©dicis qui apprĂ©cie ses sĂ©jours au chĂąteau de Moulins.
En 1566, elle y reçoit le Roi Charles IX et la Cour sĂ©journe Ă  Moulins pendant plusieurs mois. Le Roi signe alors « l‘Ordonnance de Moulins », rĂ©forme de la justice due au chancelier Michel de L’Hospital.

Ce rattachement au Royaume n’interrompt pas le dĂ©veloppement de la ville. L’extension des faubourgs se poursuit hors de l’enceinte, le long des principaux axes de communication, nĂ©cessitant la construction d’une seconde enceinte qui restera cependant inachevĂ©e.

A partir des annĂ©es 1680, l’enceinte mĂ©diĂ©vale est remplacĂ©e par les promenades plantĂ©es, les cours. La prĂ©sence active des Intendants entraĂźne de nombreux embellissements urbains, dont l’amĂ©nagement de boulevards Ă  l’extĂ©rieur de la seconde enceinte.

Les annĂ©es 1750 apportent enfin un dĂ©nouement durable Ă  un double problĂšme posĂ© par l’Allier ; les violentes crues de la riviĂšre provoquent non seulement de trĂšs frĂ©quentes inondations dans la ville, mais elles emportent systĂ©matiquement les ponts que l’on doit inlassablement remplacer. ‹La solution est finalement trouvĂ©e par l’ingĂ©nieur Louis de RĂ©gemortes : il Ă©largit et endigue le lit de la riviĂšre afin de limiter la force des crues. La construction dure environ dix ans. ‹GrĂące Ă  la construction du pont, le quartier de la rive gauche de l’Allier, dĂ©sormais Ă  l’abri des crues est disponible pour l’élaboration d’un nouvel urbanisme conçu, dans l’esprit nĂ©o-classique, suivant un plan en damier. ‹Le premier bĂątiment entrepris sera le Quartier de cavalerie Villars, qui abrite actuellement le Centre National du Costume de ScĂšne.

Service patrimoine - HĂŽtel Demoret

83 rue d'Allier
03000 Moulins

04 70 48 01 36

Contacter par mail